Puis-je être acteur de la réparation de ma chaine de distribution ?

Pour faire des économies, il est préférable d’être le seul et unique acteur des réparations de votre véhicule.

Toutefois, dans certains cas, celles-ci peuvent présenter une certaine difficulté.

Dans cet article, nous allons revoir ce qu’est une chaîne de distribution avant de vous aider à déterminer si votre véhicule en possède une.

Ensuite, nous vous guiderons pour diagnostiquer un problème de la chaîne de distribution, puis nous expliquerons pourquoi sa réparation est impossible.

Nous finirons par parler du remplacement de la chaîne de distribution en vous donnant des éclaircissements sur sa sélection et la procédure à mener pour la mettre en place.

Qu’est-ce qu’une chaîne de distribution ?

La chaîne de distribution combine la rotation du vilebrequin à celle de l’arbre à cames afin que les pistons et soupapes fonctionnent en parfaite synergie.

Pour y parvenir, elle contient des éléments dont les interstices accueillent les pignons des poulies.

Contrairement à la courroie de distribution qui est en caoutchouc et demande un remplacement fréquent, la chaîne de distribution est en acier et elle n’a pas besoin d’être renouvelée régulièrement.

Le moteur de votre voiture utilise-t-il une chaîne de distribution ?

Les constructeurs dotent leurs véhicules de moteurs distincts qui peuvent utiliser tantôt une courroie ou tantôt une chaîne.

Si certains constructeurs comme BMW, Mercedes ou Mazda intègrent de manière presque exclusive une chaîne de distribution, ce n’est pas le cas de toutes les marques.

Pour déterminer vous-même si le moteur de votre véhicule contient une chaîne de distribution, vous avez la possibilité de lire son carnet de bord ou encore de rentrer les détails de la carte grise sur un site spécialisé.

Comment voir que la chaîne de distribution de votre véhicule pose problème ?

Certaines indications peuvent vous amener à penser que la chaîne de distribution est abîmée sans même l’inspecter.

C’est par exemple le cas lorsque vous entendez que le moteur émet un son métallique ou plus intense que d’ordinaire.

Selon le bruit perçu, la chaîne peut être détendue ou une poulie peut forcer sur celle-ci.

Un autre signe d’usure de la chaîne de distribution peut être remarqué pendant les vidanges de l’huile moteur.

Cette substance accueille les particules qui se forment sur la chaîne, qu’il s’agisse de poussière ou encore de limaille de fer en raison de frottements anormaux.

Toutefois, il reste difficile avec ces indications de diagnostiquer avec précision l’état de la chaîne sans l’examiner.

Pour y parvenir, vous allez souvent devoir retirer plusieurs pièces du moteur afin d’ôter le cache plastique de la distribution.

Ensuite, vous devez inspecter la chaîne de distribution en faisant tourner le moteur à la main afin de déceler les rayures ou maillons endommagés.

Est-il possible de réparer la chaîne de distribution de votre véhicule vous-même ?

La réparation de la chaîne de distribution n’est pas une solution viable, les professionnels conseillent de la remplacer si elle présente un problème, car la différence d’usure entre les parties n’offre plus un ensemble cohérent.

Néanmoins, quand le souci de la chaîne de distribution réside dans ses patins de guidage ou son tendeur hydraulique, ces derniers peuvent être changés indépendamment si la chaîne est toujours en bon état.

Le meilleur moyen pour entretenir votre chaîne de distribution reste de remplacer les poulies de la distribution en suivant les consignes du fabricant.

En outre, faites des vidanges régulières avec un produit de bonne qualité pour prolonger la durée de vie de votre chaîne de distribution et avoir une tension correcte en toute circonstance.

De quelle manière renouveler la chaîne de distribution de votre véhicule ?

Identifier une chaîne de distribution adaptée à votre modèle

Si vous souhaitez commander votre chaîne de distribution sur Internet pour profiter d’un tarif avantageux, vous devez au préalable vérifier la taille de la chaîne et la quantité de mailles.

Parfois, les constructeurs imposent des chaînes à double ou triple rangées pour certaines motorisations.

À l’occasion, vous pourrez remarquer des chaînes ouvertes qui octroient une installation plus facile en permettant d’utiliser la chaîne abîmée comme guide.

Procéder au changement de la chaîne de distribution de votre véhicule

Malheureusement, il est difficile d’être acteur du remplacement de la chaîne de distribution de votre véhicule si vous n’avez ni un équipement dédié à la mécanique ni l’habitude de manipuler des moteurs.

La procédure prend du temps et peut déboucher sur des réparations colossales si elle est bâclée.

Dans un premier temps, il faut dégager complètement la distribution du véhicule de manière à travailler convenablement et retirer la chaîne de distribution.

Ensuite, avant de vérifier que la chaîne neuve demeure identique à l’ancienne, il est nécessaire d’examiner les poulies de la distribution pour voir si elles ne sont pas grippées ou voilées.

Après la pose de la nouvelle chaîne de distribution, vous devez mettre en place ses patins en caoutchouc pour la guider, puis ajuster son tendeur automatique.

Avant de remonter, une vérification s’impose pour regarder si le moteur peut tourner sans encombre.

Procédez ensuite au remontage des parties retirées en prenant soin de serrer les écrous selon le couple donné par le constructeur.

Pour conclure

Le remplacement de la chaîne de distribution peut demander de déculasser le moteur ou encore de le sortir.

Le démontage des éléments, que ce soit pour examiner la chaîne ou pour la retirer, peut être plus ou moins complexe selon les spécificités du moteur.

La chaîne de distribution doit être impérativement remplacée quand son état devient alarmant et qu’elle menace de rompre.

Dans ce cas, ne roulez surtout pas avec votre véhicule pour le faire réparer, préférez plutôt un intervenant itinérant ou remorquage.

Si la chaîne de distribution lâche quand le moteur tourne, d’ordinaire vous pouvez dire adieu à ce dernier à cause des dégâts qu’il subit.